Reproducteurs d’audioguides, matériel pour visites guidées, base rechargeable

Audioguides

Appareils audioguides, matériel pour visites guidées, bases rechargeables.

Radioguides, audiophones, système de guide de groupe (whisper-system), valises de charge, accessoires pour visites audio guidées

Radioguides Audiophones

Système de guide de groupe (audiophone), valises de charge, accessoires pour visites audio guidées.

Rédaction de scripts, enregistrement de narrations, guides en langue des signes, audiodescriptions pour audioguides.

Contenus

Rédaction de scripts, enregistrement de narrations, guides en langue des signes, audiodescriptions pour audioguides.

GPS-Autocar touristique, multi conférences, Apps

GPS Autocar - Apps

GPS-Autocar touristique, multi conférences, Apps.

AUDIOGUIDE DE VIENNE


Audioguide de Vienne- Vue générale de Vienne

1. INTRODUCTION

Bienvenue à Vienne ! Notre audioguide (audioguides) vous accompagnera tout au long de votre parcours dans la prestigieuse capitale autrichienne. Vous découvrirez ainsi les monuments les plus emblématiques de la ville et en apprendrez davantage sur certains évènements historiques intéressants. En visitant Vienne, vous pourrez vous immerger au cœur d'une ville qui fut autrefois le siège du pouvoir de l'éminente dynastie des Habsbourg. La splendeur et la somptuosité de ses nombreux palais et monuments savent depuis ravir à merveille ses nombreux visiteurs.

Peu de villes peuvent se vanter de posséder autant d’attrait et de richesses culturelles et historiques. Berceau de la musique par excellence, Vienne a vu naître certaines des plus belles œuvres de Mozart, de Haydn, de Schubert ou de Johann Strauss. Vous pourrez notamment redécouvrir la vie de Sissi, la célèbre impératrice et voir de vos propres yeux les élégants palais viennois.

Que la visite commence !

 

Audioguide de Vienne - Introduction

1. Audioguide Vienne,  Introduction

- Audioguide en Allemand   
- Format mp3 

Audioguide Vienne, Introduction

- Audioguide en Anglais  
- Format mp3

Audioguide Vienne, Introduction

- Audioguide en Français  
- Format mp3

Audioguide Vienne, Introduction

- Audioguide en Italien  
- Format mp3 

2. L'OPÉRA DE VIENNE

Il n'existe aucun opéra au monde aussi célèbre que celui de Vienne, c'est pourquoi notre audioguide (audioguides) commence la visite par l'un des bâtiments les plus emblématiques de la capitale autrichienne.

En 1857, l'empereur François-Joseph décide la construction d'un grand boulevard afin de moderniser la ville. Ce grand projet d'urbanisme a non seulement eu pour effet de modifier le visage de la capitale, mais il l'a également transformée de manière radicale. Le projet de construction de l'opéra est sans nul doute ce qui a le plus contribué à cette métamorphose. Il est l'oeuvre des architectes Eduard van der Nüll et August Sicard von Sicardsburg.

Inauguré en 1869 avec la présentation d'une œuvre de Mozart, ce bâtiment néo-Renaissance a d'abord reçu un accueil assez mitigé de la part des Viennois, qui s'attendaient à quelque chose de plus majestueux. L'architecte Eduard van der Nüll en est d’ailleurs mort tourmenté par le sentiment d'avoir échoué. Quant au second architecte, il n'a visiblement pas su beaucoup mieux résister à la pression des habitants, car il décéda d'une crise cardiaque quelque temps plus tard.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, la partie qui abritait la scène fut entièrement détruite par les bombardements alliés et un incendie fini de ravager l'édifice. Les fresques du peintre Moritz von Schwind dans l'entrée, l'escalier principal, le hall et le salon de thé ont pu être miraculeusement sauvés des flammes. En revanche, près de 150 000 costumes et la quasi-totalité des décors furent détruits.

La reconstruction du bâtiment débuta assez rapidement, avec la volonté de conserver le style et les couleurs d'origine : rouge, or et ivoire, mais décoré de manière plus moderne. Une fois reconstruit, il rouvrit le 5 novembre 1955 avec, à l'affiche, l'opéra Fidelio de Beethoven dirigé alors par Karl Böhm. En 1993, toute la partie de la scène sur laquelle joue les artistes a été rénovée et profita des toutes dernières technologies acoustiques du moment.

Si vous souhaitez profiter pleinement de la beauté et de l'acoustique de l'Opéra, quoi de mieux que de venir assister à l'une des nombreuses représentations qui sont données sur cette incroyable scène de spectacle ?


Audioguide de Vienne - l'Opéra

2. Audioguide l'Opéra de Vienne

- Audioguide en Allemand 
- Format mp3 

Audioguide l'Opéra de Vienne

- Audioguide en Anglais  
- Format mp3

Audioguide l'Opéra de Vienne

- Audioguide en Français 
- Format mp3

Audioguide l'Opéra de Vienne

- Audioguide en Italien  
- Format mp3 

3. LE PARLEMENT 

Tout comme l'Opéra, dont vous venez d'écouter l'audioguide (audioguides), le Parlement de Vienne a vu le jour avec la construction de la Ringstrasse, et c'est incontestablement l'un des monuments les plus remarquables de ce grand boulevard. Sa construction a débuté en 1874 et dura près de 10 ans. Le bâtiment de style néoclassique qu'on peut voir aujourd'hui rappelle la Grèce antique.

Son architecte, Théophile Hansen, a choisi ce style pour rendre hommage au peuple grec qui institutionnalisa les valeurs de liberté et de justice. Des matériaux provenant de différentes contrées de l’empire ont été utilisés pour sa construction. Sur le parvis du Parlement se trouve une splendide fontaine au milieu de laquelle trône la statue d’Athéna symbolisant la sagesse de l'État.

Une fois terminé, le bâtiment abrita le siège parlementaire de la partie autrichienne de l'empire austro-hongrois. Après la chute des Habsbourg en 1918, le Parlement de Vienne fut le témoin de l'un des épisodes les plus cruciaux de l'histoire du pays, lorsque les députés proclamèrent la transition vers un régime républicain.

Aujourd'hui, l'édifice dispose de deux grandes salles de réunion, reliées l’une à l’autre par un portique central. L'une de ces salles héberge le siège du Conseil national et l'autre est occupée par le Conseil fédéral.


 

Audioguide de Vienne - le Parlement

3. Audioguide Vienne, le Parlement

- Audioguide en Allemand
- Format mp3 

Audioguide Vienne, le Parlement

- Audioguide en Anglais
- Format mp3

Audioguide Vienne, le Parlement

- Audioguide en Français
- Format mp3

Audioguide Vienne, le Parlement

- Audioguide en Italien
- Format mp3 

4. LE PALAIS IMPÉRIAL D'AUTRICHE

Le palais de la Hofburg est la plus grande demeure impériale de la ville de Vienne. Il fut le lieu de résidence de la plupart des monarques autrichiens et notamment de la dynastie des Habsbourg, qui régnèrent sur l’Autriche pendant plus de 600 ans, de 1276 jusqu'à la proclamation de la République en 1918. L’empereur François-Joseph y résida de 1857 à 1916, tout comme son épouse l'impératrice Élisabeth (plus connue sous le nom de Sissi) pour qui la vie à la cour demeura une épreuve pénible, jusqu’à sa mort tragique. La Hofburg est actuellement le lieu résidence du président de la République autrichienne.

Sous les Habsbourg, le palais était la résidence d'hiver, la famille impériale préférant séjourner durant l’été au château de Schönbrunn, dont vous pourrez écouter l’audioguide (audioguides) au prochain point. La Hofburg se situe dans la partie ancienne de la ville, au cœur du premier arrondissement, tout près des rives du Danube.

Le palais compte 2 600 pièces. Les différents souverains qui ont occupé ces lieux pendant près de six siècles, y ont, tour à tour, laisser leur empreinte. Du gothique à l'historicisme - à la mode au XIXe siècle - différents styles se retrouvent dans la douzaine de bâtiments qui composent l'ensemble de l'édifice. Le palais abrite notamment les anciens salons impériaux, plusieurs salles de musée, deux chapelles, la Bibliothèque nationale autrichienne, l'école espagnole d'équitation, le musée d'ethnologie de Vienne ainsi que les bureaux du président de la République.

La Chambre du Trésor est le nom donné aux 21 pièces qui accueillent la collection de trésors, à la fois sacrés et profanes, amassés par les Habsbourg à travers les siècles. Cette collection comprend entre autres les joyaux de la couronne et les insignes impériaux du Saint-Empire romain germanique, le portrait de l'empereur Maximilien Ier réalisé par Bernhard Strigel et les trésors acquis lors de son mariage avec Marie de Bourgogne en 1477.


Audioguide de Vienne - Palais Impérial

4. Audioguide Palais Impérial

- Audioguide en Allemand
- Format mp3 

Audioguide Palais Impérial

- Audioguide en Anglais
- Format mp3

Audioguide Palais Impérial

- Audioguide en Français
- Format mp3

Audioguide Palais Impérial

- Audioguide en Italien
- Format mp3 

5. LE CHÂTEAU DE SCHONBRUNN

De par l'importance historique que revêt le domaine impérial du château de Schönbrunn, ce dernier est l'un des joyaux patrimoniaux les plus emblématiques d'Autriche. Son architecture raffinée et son somptueux décor "à la Versailles" justifièrent tout naturellement son inscription à la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO en 1996. De hautes figures autrichiennes comme la grande Marie-Thérèse, l'empereur François-Joseph ou l'impératrice Elisabeth entre autres y ont résidé. On y dénombre pas moins de 1 441 pièces, dont 45 peuvent être visitées avec notre audioguide (audioguides).

Ce qui était un simple domaine de chasse s'est transformé avec le temps en l'un des plus beaux jardins baroques d'Europe. Vous pourrez y admirer d'impressionnantes fontaines, statues et monuments trônant parmi de nombreuses essences d'arbres et de plantes remarquables. Profitez-en pour vous rendre à la magnifique Gloriette située en plein cœur du parc. Elle est l'œuvre de Johann Ferdinand Hetzendorf von Hohenberg. Le parc possède également un jardin zoologique, qui est connu pour être le plus ancien au monde. Il correspondait alors à la ménagerie impériale qui remonte à 1752.

Le palais et ses jardins ont vu le jour en 1696, après la fin du siège de Vienne par les Ottomans. L'empereur Charles VI ne montra que peu d'intérêt pour Schönbrunn, mais en revanche sa fille, Marie-Thérèse, en fit la résidence d'été des Habsbourg, un statut qu'il conserva jusqu'à la fin de l'Empire en 1918. Durant le règne de Marie-Thérèse, et à partir de 1743, d'importantes extensions et remaniements du palais furent réalisés sous la direction de Nikolaus von Pacassi, qui avait déjà travaillé pour la famille impériale à la Hofburg, la résidence d'hiver de l'empereur. La plupart des éléments décoratifs visibles aujourd’hui virent le jour à cette période et font partie des rares exemples du rococo autrichien.

Outre son intérêt esthétique, le château de Schönbrunn revêt incontestablement une importance historique. Il fut en effet le théâtre de nombreux épisodes marquants. Le jeune pianiste prodige Amadeus Mozart a, en effet, joué dans la galerie des glaces à l'âge de 6 ans. Marie-Thérèse, quant à elle, y a tenu des conférences secrètes avec le prince et le chancelier d'État Kunitz dans le Cabinet chinois rond. C'est notamment dans la Grande Galerie que les membres du Congrès de Vienne se réunissaient entre 1814 et 1815. Et en 1918, c’est dans le Salon Bleu chinois que l'empereur Charles Ier, dernier monarque autrichien, signa l’avènement de la République.
 

Audioguide de Vienne - Palais de Schonbrunn

5. Audioguide Château de Schonbrunn

- Audioguide en Allemand
- Format mp3 

Audioguide Château de Schonbrunn

- Audioguide en Anglais
- Format mp3

Audioguide Château de Schonbrunn

- Audioguide en Français
- Format mp3

Audioguide Château de Schonbrunn

- Audioguide en Italien
- Format mp3 

6. LE PALAIS DU BELVÈDERE

Le palais du Belvédère est considéré à Vienne comme l'un des plus beaux ensembles baroques du monde classé au Patrimoine Mondial de l'Humanité. C'est sans aucun doute l'un des endroits à ne manquer sous aucun prétexte lors de votre visite avec notre audioguide (audioguides). Il présente un grand intérêt non seulement pour le bâtiment en lui-même mais également pour ses jardins. Il possède une remarquable collection d'œuvres d'art exposées dans les anciennes salles palatiales. Cet édifice fut converti en musée et abrite désormais une collection importante d'œuvres autrichiennes allant de l'époque médiévale à nos jours.

L'édifice fut commandé pour le prince Eugène de Savoie en tant que résidence d'été et comme espace de célébrations au XVe siècle. Il se situait alors au delà des portes de la ville. Après la mort du prince Eugène, le palais fut acquis par l'impératrice Marie-Thérèse, qui lui donna le nom de Belvédère en raison du panorama qu'il offrait sur la ville.

Il se compose de deux parties : le Belvédère supérieur et le Belvédère inférieur. Les deux bâtiments sont reliés par un immense jardin à la française organisé sur trois niveaux, agrémenté de nombreuses fontaines et sculptures. Une Orangerie y a également été ajoutée, avec de grandes serres en verre pour protéger les précieux agrumes. Le domaine possède aussi des écuries, où logeaient les 14 plus beaux chevaux du prince et où aujourd'hui est exposée une belle collection d'art médiéval.

Le Belvédère inférieur fut construit en premier, entre 1714 et 1716, sous la direction de l'architecte Johann Lukas von Hildebrandt. Vous pourrez y contempler toute la somptuosité et le raffinement de ses pièces de réception telles que la Galerie du Marbre, le Cabinet doré ou la Salle des Grotesque. Ce sont des pièces d'un raffinement exceptionnel dans lesquelles s'exerça tout le talent et le savoir-faire des artistes et sculpteurs de l'âge d'or de Vienne (entre 1683 et 1780).

Le Belvédère supérieur, quant à lui, fut construit plus tard, entre 1717 et 1726 pour y donner des réceptions et augmenter ainsi la popularité du prince Eugène. Il s'agit du bâtiment principal du domaine dont la façade est plus garnie que l'autre édifice. On peut y visiter la galerie autrichienne regroupant une impressionnante collection du XIXe et XXe siècles, notamment les œuvres majeures de Gustav Klimt comme «Le baiser» et «Judith». Au delà des incroyables peintures présentées, l'endroit en lui-même est impressionnant. De la sala Terrena, à la chapelle en passant par la grande salle de marbre, tout ici n'est que splendeur.


Audioguide de Vienne - Belvedere

6. Audioguide Palais Belvedere 

- Audioguide en Allemand
- Format mp3 

Audioguide Palais Belvedere 

- Audioguide en Anglais
- Format mp3

Audioguide Palais Belvedere 

- Audioguide en Français
- Format mp3

Audioguide Palais Belvedere 

- Audioguide en Italien
- Format mp3 

7. LA CATHÉDRALE SAINT-ETIENNE

La cathédrale Saint-Étienne, ou Stephansdom, est l'un des lieux incontournables de Vienne : elle est le coeur sacré de la ville et cette dernière s'organise autour d'elle. Pour tous les visiteurs de Vienne, la cathédrale est souvent le point de départ et d'arrivée de leurs excursions avec l’audioguide (audioguides), car il y a un grand nombre de monuments tout autour, ainsi que la plupart des restaurants et cafés.

C'est l’édifice religieux le plus important de la ville. On fait remonter sa construction à 1147. Il fut érigé sur les ruines d'une église romane dédiée à Saint-Étienne. La Porte des Géants et les Tours des Païens restent les seuls vestiges du temple originel.

Sa grande flèche de style gothique culmine à 137 mètres de haut. On la repère facilement de différents endroits de la ville. Si les innombrables marches de l'escalier en colimaçon ne vous font pas peur, vous pourrez profiter depuis là-haut d’une vue imprenable sur tout le centre-ville.

La cloche Pummerin dans la tour nord a été forgée avec les canons laissés par les troupes turques lors de leur retraite de la capitale en 1683. Endommagée en 1945, elle fut refondue pour créer la version actuelle.

Le toit du bâtiment est à lui seul un vrai chef d'oeuvre. Composé de plus de 250 000 tuiles formant des motifs géométriques, il fallut le restaurer après qu'il a été gravement endommagé durant la Seconde Guerre mondiale.
L'intérieur de la cathédrale abrite les dépouilles de la plupart des membres de la famille des Habsbourg. Une visite des catacombes du XVIIIe siècle et du musée de la cathédrale avec ses nombreux trésors est fortement recommandée pour découvrir tous les secrets de l'édifice.


Audioguide de Vienne - Cathédrale

7. Audioguide Cathédrale

- Audioguide en Allemand 
- Format mp3 

Audioguide Cathédrale

- Audioguide en Anglais
- Format mp3

Audioguide Cathédrale

- Audioguide en Français
- Format mp3

Audioguide Cathédrale

- Audioguide en Italien
- Format mp3 

8. LE MUSÉE DE L'HISTOIRE DE L'ART

Le musée d'histoire de l'art de Vienne est l'un des plus vieux musées des beaux-arts et des arts décoratifs. Il se situe au coeur d'un magnifique bâtiment qui domine la Place Marie-Thérèse, juste en face du Musée d'Histoire Naturelle, que vous pourrez découvrir dans le chapitre suivant de cet audioguide (audioguides).

C'est l'empereur François-Joseph qui est à l'origine du projet de construction de ces deux musées de part et d'autre de la Ringstraße afin d'abriter et de rendre accessible au grand public de manière permanente l'immense collection d'oeuvres d'art de la dynastie des Habsbourg. Ce bâtiment à la façade de grès a une structure rectangulaire surmontée d'un dôme au sommet duquel trône une statue d'Athéna.

Les fonds du musée proviennent principalement de la branche autrichienne des Habsbourg : Maximilien Ier a, par exemple, collectionné de remarquables oeuvres de Dürer. Ferdinand de Tyrol, lui, s'est consacré aux portraits et aux armures. Par la suite, l'empereur Rodolphe II a ajouté d'autres œuvres de Dürer, de Le Corrège et de Brueghel l'Ancien, bien qu'aujourd'hui la plupart de cette vaste collection soit dispersée. On peut également y retrouver la collection de peintures que Ferdinand III regroupa à la demande de l'archiduc Léopold Guillaume de Habsbourg.

Le Musée d'histoire de l'art consacre plusieurs salles à des vestiges de l'Égypte ancienne. Même la décoration des pièces a été pensée afin que l'ensemble ressemble à un temple égyptien abritant sarcophages, momies et autres trésors du Nil comme par exemple la célèbre statuette d’hippopotame bleu turquoise.

Après avoir traversé les somptueuses et envoutantes collections égyptiennes, d'innombrables antiquités gréco-romaines vous attendent dans d’autres salles du musée baignant dans une lumière tamisée. Observez notamment les formes délicates des reliefs du sarcophage des Amazones, ainsi que les bustes des empereurs romains.

 
 

Audioguide de Vienne - Musée de l'Histoire de l'Art

8. Audioguide Musée de l'Histoire de l'Art

- Audioguide en Allemand
- Format mp3 

Audioguide Musée de l'Histoire de l'Art

- Audioguide en Anglais
- Format mp3

Audioguide Musée de l'Histoire de l'Art

- Audioguide en Français
- Format mp3

Audioguide Musée de l'Histoire de l'Art

- Audioguide en Italien
- Format mp3 

9. LE MUSÉE D'HISTOIRE NATURELLE

Situé à proximité du palais impérial, ce musée a été inauguré en 1889 en même temps que le musée d'histoire de l'art. Les deux musées ont un aspect similaire et sont situés l'un en face de l'autre sur la Place Marie-Thérèse. Ils ont été construits entre 1872 et 1891 le long de la Ringstraße sur les plans des architectes Gottfried Semper et Karl Freiherr von Hasenauer.

En franchissant le seuil du musée d'histoire naturelle de Vienne, on découvre un espace richement décoré, des marbres de provenances diverses, des moulures ornementales raffinées, des décors parés de feuilles d'or et de somptueuses peintures, faisant de ce bâtiment une véritable œuvre d'art. Le clou du spectacle est l'imposante coupole culminant à 60 mètres de haut, surplombant le magistral escalier principal où se trouve la sculpture de Thésée défiant le Centaure réalisée par Antonio Canova.

Si vous montez sur le toit du musée d'histoire naturelle, vous pourrez profiter d’un panorama remarquable sur le centre historique de Vienne et sur la Ringstrasse.

À l'étage inférieur, juste sous les toits, est exposée une belle collection d'insectes, de sauriens volants, de pierres précieuses et de minéraux. Les collections d'insectes remontent à 1793 lorsque François Ier d'Autriche acquit les collections naturalistes de Joseph Natterer, le père du zoologiste Johann Natterer. Les nombreux spécimens d'animaux empaillés faisant partie d'espèces désormais éteintes ou en grand danger d'extinction donnent à cette collection est d'une valeur incommensurable.

Dans le chapitre suivant de l’audioguide (audioguides), vous découvrirez d’autres détails intéressants concernant la collection du Musée d'histoire naturelle de Vienne.
 
 

Audioguide de Vienne - Musée d'Histoire Naturelle

9. Audioguide Musée d'Histoire Naturelle

- Audioguide en Allemand
- Format mp3 

Audioguide Musée d'Histoire Naturelle

- Audioguide en Anglais
- Format mp3

Audioguide Musée d'Histoire Naturelle

- Audioguide en Français
- Format mp3

Audioguide Musée d'Histoire Naturelle

- Audioguide en Italien
- Format mp3 

10. LE MUSÉE D'HISTOIRE NATURELLE, LA COLLECTION

Continuons notre audioguide (audioguides) avec l'immense collection du musée d'histoire naturelle de Vienne.

La pièce-maîtresse de la collection est incontestablement la «Vénus de Willendorf», une statuette vieille de 29 500 ans mesurant seulement onze centimètres de haut, trouvée en 1908 à Wachau, en Basse-Autriche. Ce joyau paléolithique est l'une des découvertes archéologiques les plus célèbres du monde. Elle est exposée dans la salle baptisée «le Cabinet de Vénus».

Le planétarium numérique propose sous une coupole d'environ 8,5 mètres de diamètre des performances en direct plusieurs fois par jour sur différents thèmes : astronomie, biologie, préhistoire et fonds marins.

La salle dédiée aux dinosaures permet, non seulement, d'admirer les squelettes et les fossiles de ces gigantesques créatures préhistoriques, mais aussi de se retrouver nez à nez avec un Allosaurus plus vrai que nature, remuant et poussant des rugissements menaçants. Il s'agit là de la première reconstitution articulée au monde de ce reptile préhistorique. On peut également découvrir un crâne de Tricératops parmi les pièces phare de cette impressionnante exposition permanente.

Le musée offre aussi l'une des plus grandes et des plus anciennes collections de météorites au monde, où l'on peut admirer 1 100 exemples de roches «tombées du ciel». Un simulateur permet aussi de reproduire l'impact d'une météorite sur un écran 3D.


Audioguide de Vienne - Musée d'Histoire Naturelle, collections

10. Audioguide Musée d'Histoire Naturelle, collections 

- Audioguide en Allemand
- Format mp3 

Audioguide Musée d'Histoire Naturelle, collections  

- Audioguide en Anglais
- Format mp3

Audioguide Musée d'Histoire Naturelle, collections  

- Audioguide en Français
- Format mp3

Audioguide Musée d'Histoire Naturelle, collections  

- Audioguide en Italien
- Format mp3 

11. LE VOLKSGARTEN 

Si, durant votre visite à Vienne, vous avez envie de faire une petite pause, n'hésitez pas à vous rendre dans l'un des magnifiques parcs du centre ville. Le Volksgarten, en français "Jardin du Peuple", mérite amplement le détour. Il s'agit d'un grand jardin de forme triangulaire, célèbre pour ses magnifiques roseraies qui comptent près de 400 variétés de roses différentes.

Ce parc vit le jour en 1819 grâce au talent de Ludwig von Remy et du jardinier de la cour Franz Antoine der Ältere. Le Volksgarten se trouve là où se tenait l'enceinte de la ville détruite par Napoléon en 1809. Il fut agrandi plus tard, avec la percée de la Ringstraße.

Au coeur du Volksgarten se trouve le temple de Thésée, érigé en 1820 par Pietro di Nobile pour abriter à l'origine la sculpture du héros grec Thésée défiant le Minotaure (œuvre d'Antonio Canova) qui se trouve actuellement au Musée d'histoire de l'art.

Le parc compte un grand nombre de monuments, d'édifices et de fontaines, parmi lesquels le monument à l'impératrice Sissi du sculpteur Friedrich Ohmann en 1906, pour lui rendre hommage après son assassinat en 1898.
Si vous êtes en quête de verdure pour vous promener et vous détendre tout en écoutant les prochains points de l’audioguide (audioguides), sachez que Vienne est une ville qui regorge de parcs très attractifs. Le Stadtpark, par exemple, est le parc qui compte le plus de monuments et de sculptures. Le Burggarten, quant à lui, est un vrai jardin à l'anglaise qui faisait jadis partie du domaine privé de l'empereur François-Joseph. Il y a également le Rathauspark, avec sa structure symétrique, le parc Sigmund Freud ou le parc Bruno Kreisky.


Audioguide de Vienne - Le Volksgarten

11. Audioguide Volksgarten 

- Audioguide en Allemand
- Format mp3 

Audioguide Volksgarten 

- Audioguide en Anglais
- Format mp3

Audioguide Volksgarten 

- Audioguide en Français 
- Format mp3

Audioguide Volksgarten 

- Audioguide en Italien
- Format mp3 

12. LE NASCHMARKT

Prochaine halte de l'audioguide (audioguides), le Naschmarkt est le marché le plus populaire de Vienne. Situé sur la rue Wienzeile, il s'étend sur près d'un kilomètre et demi.

Il existe depuis le XVIe siècle. On y vendait alors principalement du lait en bouteille. À partir de 1793, tous les fruits et légumes qui arrivaient à Vienne par la route devaient être vendus sur le Naschmarkt. Contrairement aux produits acheminés par bateau via le Danube qui, eux, étaient vendus ailleurs en ville.

Aujourd'hui, vous pouvez acheter des fruits et légumes frais du monde entier, des épices exotiques, de la viande, du poisson, du fromage mais également du pain, comme le fameux Kaisersemmeln ou l'Imperial Bun, un pain de forme ronde typiquement autrichien. Il existe également une multitude de petits restaurants qui permettent de goûter à la cuisine traditionnelle viennoise. Assurez-vous alors de ne pas quitter la ville avant d'avoir essayer son fameux Kaiserschmarrn, composé de petits morceaux en pâte à crêpe sucrés et accompagnés de raisins secs, d'amandes moulues, de confiture ou de morceaux de pomme. Une autre vedette du marché : les Palatschinken, crêpes locales garnies de confiture d'abricot.

Le Naschmarkt est sans aucun doute le meilleur endroit de la ville pour regarder les Autrichiens faire leurs courses quotidiennes parmi de nombreux visiteurs venus du monde entier. Différents marchants et commerçants s'y côtoient, des fromagers locaux, bien représentés, jusqu'aux différentes boutiques et restaurants exotiques : Vienne offre ici le visage d'une ville multiculturelle.


Audioguide de Vienne - Naschmarkt

12. Audioguide Naschmarkt

- Audioguide en Allemand
- Format mp3 

Audioguide Naschmarkt

- Audioguide en Anglais
- Format mp3

Audioguide Naschmarkt

- Audioguide en Français
- Format mp3

Audioguide Naschmarkt

- Audioguide en Italien
- Format mp3 

13. L'EGLISE SAINT-CHARLES-BORROMÉE :

Cette église que nous découvrons à présent ave l’audioguide (audioguides) est le symbole par excellence du pouvoir religieux et politique de la dynastie impériale des Habsbourg.

Lors de la forte épidémie de peste qui a frappé Vienne en 1713 et qui a coûté la vie à quelque 8 000 personnes, l'empereur Charles VI a promis que, dès que la ville serait libérée de cette calamité, il ferait construire un temple dédié à Saint Charles Borromée, archevêque de Milan et héros de l'épidémie de peste de 1576. L'année suivant la fin de l'épidémie, un concours pour le projet de l'église fut lancé et la réalisation de l'édifice fut attribuée à Johann Bernhard Fischer von Erlach. Les fonds pour sa construction furent, quant à eux, exigés de force aux Juifs de la ville.
Les travaux commencèrent en 1716, et à la mort de l'architecte en 1723, c'est son fils Joseph Emanuel Fischer von Erlach qui se chargea de poursuivre et d'achever la construction de l'église en 1737. D'une hauteur de 80 mètres pour environ 60 mètres de large, il est le deuxième plus grand lieu de culte de la capitale après la cathédrale Saint-Étienne.

C'est un magnifique exemple de l'éclectisme baroque, dans lequel différents styles se combinent. La façade principale, par exemple, reprend les canons du portique grec, avec de part et d'autre, deux grandes colonnes d'inspiration baroque. Elles s'inspirent de la colonne Trajane de Rome, avec son décor en spirale illustrant des scènes de la vie de Saint Charles Borromée. Enfin, un gigantesque dôme s'élève au dessus de l'entrée. Les deux pavillons latéraux affichent, quant à eux, des influences baroques romaines alliées à une décoration d'inspiration chinoise. L'intérieur abrite des sculptures et des retables réalisés par les artistes les plus célèbres de l'époque tels que Daniel Gran et Altomonte. Sur la coupole, on peut voir une fresque peinte par Johann Michael Rottmayr de Salzbourg, réalisée entre 1725 et 1730, appelée "L'apothéose de Saint Charles Borromée". Elle serait d'après les historiens la toute dernière commande que l'artiste accomplit dans sa vie.

La réalisation de l'autel à laquelle ont participé Alberto Camesina et Ferdinand Maxmilian Brokoff, représente Saint Charles sur un nuage, montant vers le ciel.


Audioguide de Vienne - Eglise St Charles

13. Audioguide Karlskirche 

- Audioguide en Allemand
- Format mp3 

Audioguide Karlskirche 

- Audioguide en Anglais
- Format mp3

Audioguide Karlskirche

- Audioguide en Français
- Format mp3

Audioguide Karlskirche 

- Audioguide en Italien
- Format mp3 

14. LE MUSÉE ALBERTINA

Avis à tous les amateurs d'art, la visite du musée Albertina avec notre audioguide (audioguides) est véritablement l'une des meilleures choses à faire à Vienne. Situé au centre de la ville, juste derrière l'Opéra, le palais Albertina abrite l'une des plus grandes collections d'arts graphiques au monde, avec plus de 65 000 dessins de maîtres et près d'un million de gravures.

On peut y admirer 120 oeuvres exceptionnelles de Dürer, ainsi que des travaux remarquables de Pisanello, Lorenzo Ghiberti, Léonard de Vinci, Michel-Ange, ou Raphaël. L'école flamande y est également présente, avec des œuvres de Jérôme Bosch, Pieter Brueghel l'Ancien, Cranach, Rubens, Van Dyck et Rembrandt. Boucher et Fragonard y représente l'époque romantique française, avant de poursuivre avec l'impressionnisme et les mouvements de la fin du XIXe siècle et une grande partie du XXe avec des artistes comme Cézanne, Klimt, Egon Schiele, Kandinsky ou Francis Bacon.

Ce palais, converti en musée a été construit sur l'une des dernières sections qui restait des anciennes enceintes de la ville, au niveau du Bastion d'Auguste. Au départ, il s'agissait du lieu de résidence de plusieurs notables viennois, parmi lesquels le duc Albert de Saxe-Teschen. Ce dernier y fit transférer sa collection de peintures depuis Bruxelles, où il fut gouverneur des Pays-Bas des Habsbourg. Malheureusement, un tiers de la collection fut perdu lors du naufrage du bateau qui la transportait. Cette dernière avait été initiée par le duc de Teschen et le comte Giacomo Durazzo, alors ambassadeur d'Autriche à Venise, qui en 1776 offrit 30 000 œuvres d'art à Albert et à son épouse Marie-Christine. La collection fut ensuite enrichie par leurs descendants.

En 1919, cet espace culturel est devenu propriété de la République d'Autriche. L'année suivante, la collection de gravures de l'ancienne bibliothèque officielle de la cour rejoignit le musée que l'on rebaptisa plus tard en l'honneur de son ancien propriétaire. Bien qu'il ait été endommagé par les bombardements de 1945, le bâtiment fut l'objet de rénovations et est aujourd'hui un centre artistique de prestige et d'intérêt incontestable.


Audioguide de Vienne - Musée Albertina

14. Audioguide Musée Albertina 

- Audioguide en Allemand
- Format mp3 

Audioguide Musée Albertina

- Audioguide en Anglais
- Format mp3

Audioguide Musée Albertina

- Audioguide en Français
- Format mp3

Audioguide Musée Albertina  

- Audioguide en Italien
- Format mp3